Sélectionner une page

Toutes les femmes aux cheveux frisés, bouclés ou crépus la redoutent. L’alopécie de traction n’est pas une fatalité, on peut l’éviter en changeant ses méthodes de coiffure.

L’alopécie de traction : qu’est-ce que c’est ?

L’alopécie de traction désigne une perte de cheveux progressive sur certaines zones de la tête, le plus souvent au niveau des tempes et sur la zone frontale. À court terme, elle entraîne une chute temporaire des cheveux, mais à long terme, elle peut provoquer une perte prolongée lorsque les follicules pileux sont détruits et donc, incapables d’en fabriquer de nouveaux.

Dans le second cas, le cycle de renouvellement de la pousse des cheveux est rompu, ce qui laisse même souvent apparaître des plaques de chevelure atrophiée.

Quelles en sont les causes ?

L’alopécie de traction peut être liée à différents facteurs comme une mauvaise alimentation, une carence en fer, une maladie de peau, un stress intense ou un mode de vie inapproprié. Cependant, la cause la plus fréquente reste le port de coiffures qui agressent le cuir chevelu en étirant les cheveux à leur racine de manière prolongée. En effet, les tresses serrées, les nattes trop lourdes, les tissages, les chignons ou queue de cheval avec rajouts, les dreadlocks ainsi que les extensions gardées sur une longue période finissent par freiner la régénération des fibres capillaires, rendant le cheveu de plus en plus faible jusqu’à ce que les pores de la peau se referment complètement.

À cela, il faut aussi ajouter l’utilisation de certains produits chimiques nocifs pour les cheveux tels que les produits défrisants, la coloration chimique mal adaptée à répétition…

Comment prévenir l’alopécie de traction ?

Pour éviter l’alopécie de traction, il est essentiel de :

  •         Porter ses cheveux lâchés et détachés ;
  •         Éviter les laques ou fixateurs qui augmentent le risque de casque ;
  •         Porter des extensions uniquement sur une courte période ;
  •         Modérer l’utilisation du fer à repasser ou du sèche-cheveux ;
  •         Adopter une alimentation saine et boire beaucoup d’eau ;
  •         Éviter les coiffures trop serrées, les défrisages et colorations répétitifs ;

·        Utiliser du démêlant avant de peigner les cheveux pour ne pas trop tirer sur la chevelure.